Manu Bizel, designer de leurres

Manu Bizel, designer de leurres pour Tropheus

Manu Bizel, designer de leurresPMK : Bonjour Manu, peux-tu te présenter rapidement ?

M.B : Je suis pêcheur aux leurres depuis les années 80, aujourd’hui moniteur-guide de pêche professionnel et designer de leurres.

PMK : Comment devient-on designer de leurres ?

M.B : Depuis que je pêche, j’ai toujours eu envie de tester, de « bidouiller » des leurres et des montages. Quand j’étais ado, je fabriquais déjà mes poissons-nageurs et mes ondulantes. Plus tard, j’ai créé mes propres modèles de leurres souples à partir de prototypes en cire ou en pâte à modeler. Aujourd’hui, j’ai la chance de créer des leurres pour Tropheus, une nouvelle marque française de leurres.

Créer des leurres innovants

PMK : Peux-tu nous parler de ta collaboration avec Tropheus ? As-tu découvert le leurre miracle ?

M.B : Si je dois retenir une chose capitale de mon expérience, c’est que LE LEURRE MIRACLE n’existe pas. Évidemment, il y a de bons et de moins bons leurres. Même celui que vous tenez pour le meilleur d’entre tous ne peut pas prendre du poisson partout, à toute heure et en toutes saisons.

La force d’un bon pêcheur est de trouver le leurre juste, sur le bon poste, au bon moment. Il m’a souvent manqué des leurres pour faire face à certaines situations. C’est pourquoi je m’efforce de créer des leurres techniquement « pointus », adaptés à des situations particulières.

La force de Tropheus est de proposer des leurres vraiment innovants et adaptés à des situations de pêche précises.

PMK : Comment naît l’idée d’un nouveau leurre ?

M.B : Par exemple, lors de mes sorties truite de début de saison, je me suis aperçu qu’il était difficile de trouver un leurre incitatif pour les eaux troubles, rapides et peu profondes :

  1. les cuillers tournantes et les lipless émettent de fortes vibrations mais s’accrochent au premier obstacle
  2. les leurres souples se faufilent partout mais passent inaperçus en eau teintée
  3. les minnows et cranks décrochent dans les forts courants, et offrent une plage d’utilisation assez réduite

Je n’ai pas pu me résoudre à ranger ma canne UL pour pêcher au toc… J’ai donc imaginé la Spin’UP, une cuiller tournante qui passe partout sans s’accrocher.

PMK : Merci Manu et à bientôt pour nous présenter tes nouvelles créations.

Site web : Manu BIZEL, moniteur-guide de pêche dans l’Allier

Vous pouvez découvrir la gamme de spinnerbaits et cuillers que Manu a développé pour Tropheus. Ils sont le fruit de plusieurs années de mises au point et de tests. Les leurres Tropheus sont disponible en exclusivité sur le web sur pechemarket.com.

Un conseil : lisez les descriptifs et les tests, regardez les vidéos de présentation des leurres… Vous saurez alors quel leurre sortir quand la pêche devient difficile !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

One Comment

  1. Pingback: Séjour de pêche à Rotterdam à prix réduit ! - Moniteur Guide de pêche en Allier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *